mercredi 17 novembre 2010

France


Quand un politicien a envie de parler d'autre chose que d'emploi, de chômage, de salaires, de retraites, bref toutes ces petites choses mesquines qui intéressent les salariés privilégiés, les assistés avec un poil dans la main, les lycéens qui vraiment feraient mieux de penser à autre chose à leur âge, les retraités qui devrait déjà dire "merci" vu qu'on les laisse toucher du pognon sans travailler, il se met à parler de La France ! Il y a toujours un point d'exclamation quand il parle de La France ! car il s'agit d'une chose énorme, un concept époustouflant, un grand machin dont on fait tous partie ! Enfin, tous, je m'entends hein.
Par exemple ok, il y a des Français musulmans.
Dans le temps on les appelait "sujets coloniaux" : le mot a changé, mais il faudrait quand même pas qu'ils oublient d'où ils viennent ! D'ailleurs il n'y a pas de minarets dans La France !, n'est-ce pas, ce qui est bien la preuve que La France ! est un pays accueillant et respectueux de la diversité.
De manière générale, il faut bien se le dire : des tas de gens dans le monde ne sont pas français. C'est dire si le danger est grand ! Pas français donc des ennemis, ou à tout le moins des rivaux. éventuellement des amis-rivaux, enfin, vous voyez, des gens dont il faut tout de même se méfier. En plus ces gens pas français ne connaissent pas le mot grève, ni service public, ni retraite, alors quoi, faut s'adapter, travailler tous ensemble, ouvriers, employés, patrons, ex-ministres du Travail pour la compétitivité de la Maison France ! Tous ensemble, tous ensemble, ouais !

3 commentaires:

  1. C'était une entrée en souffrance.

    RépondreSupprimer
  2. @MHPA : Cri d'horreur devant le Maréchal ? Devant le patriotisme ? Devant ce post ?
    @mtislav : bien vu.

    RépondreSupprimer